The Corrs / White Light

The-Corrs

The Corrs se reforme après 10 longues années (j’aurais dis plus) d’absence. Ils sortent leur sixième album. La famille irlandaise la plus connue au monde nous revient avec ces sonorités celtiques teintées de pop. Bon dimanche en famille!!

Ce groupe s’est fait connaître à la fin des années 90 par le fait que trois sœurs chantent l’Irlande avec leur frère avec des consonances pop. Ce son particulier aux Corrs les a porté jusqu’au sommet.

Cet album, après une grande pause relance la machine, mais n’est ce pas l’album de trop?

Dès les premiers morceaux, on s’aperçoit que les sonorités celtiques passent au second rang.

En effet, dans la première moitié de l’album comme pour le morceau White Light, on est sur des sonorités pop très actuelles mais « Out » le son qui les a rendu célèbre : le son de l’Irlande.

Les voix des trois sœurs sont toujours là, toujours aussi sensuelles et harmonieuses. Le son du violon de Sharron Corr est là pour nous rappeler que nous sommes bien avec les Corrs.

De même sur Unconditional, on ne reconnaît pas le groupe qui m’a fait fantasmé étant étudiant (ce n’était pas tellement sur leur musique que je fantasmais en même temps). Un son pop très classique, un sytnhé prenant le pas sur la guitare inexistante et une son de batterie électronique très énervant.

Heureusement la famille Corr se reprend au milieu de l’album pour nous sortir ce pourquoi on est venu : de l’Irlande en galette (jeu de mots!!! les galettes, les crêpes……la galette, le CD…. bref).

Gerry’s Reel est un vrai retour aux traditions celtiques. La Thin Whistle (flute traditionnelle irlandaise), le violon, le bodhràn (tambour irlandais), tout y est pour revenir plusieurs siècles en arrière.

Harmony est du même acabit. Une invitation à la découverte de ce très beau pays. Je retrouve les Corrs que j’ai aimé (je parle musique là).

Des harmoniques traditionnelles, une voix mélodieuse, tout est là pour se laisser aller à rêvasser.

Conclusion :

Un bel album pour un retour que l’on attendait plus un peu gâché par une première moitié (même un peu plus) trop pop pour ressembler à The Corrs.

Ils ont failli se perdre en voulant faire trop pop, heureusement pour eux et pour nous, ils reviennent (hélas trop lentement) aux sources avec quelques 4-5 morceaux dans la veine des précédents albums.

Ne changez pas, mesdames et monsieur Corrs, on veut de vous du folk irlandais mélangé à de la pop, pas le contraire.

Deezer : http://www.deezer.com/album/11680866?utm_source=deezer&utm_content=album-11680866&utm_term=7126184_1449326164&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/1JifWi3bCvGr7MsdHYumjD

Facebook : https://www.facebook.com/thecorrsofficial/?fref=ts

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de « The Corrs / White Light »

  1. J’adorais ce groupe moi aussi étant plus jeune, notamment grâce aux sonorités celtiques… Je pensais aussi que cela faisait + lgtps qu’ils avaient disparu de la scène. Je vais suivre ton conseil et écouter l’album !

    Répondre

Laisser un commentaire