The Qemists / Warrior And Sound

theqemists

The Qemists est un groupe d’électro Drum&Bass anglais. Le trio a d’abord officié dans le rock avant de se retrouver dans le Drum&Bass. Ils sortent un nouvel album : Warrior And Sound.

Le trio se compose de Dan Arnold (guitariste), Leon Harris (batteur) et Liam Black (bassiste). Leur origine musicale rock se ressent beaucoup dans la composition actuelle de leur album électro. Une rage, une puissance de son et des mélodies empruntées du rock, ainsi que la prédominance d’un chanteur, très rare dans ce style musical.

Comme Let It Burn qui fait un peu penser à un morceau des Red Hot Chili Peppers accéléré : Parrallel Universe (sur Californication). La comparaison de ces quelques notes de guitare s’arrête là puisqu’on est sur un chant rappé, un arrangement son très rapide, puissant.

Ils font aussi appel à des amis sur Jungle, le groupe de rap métal Hacktivist (qui vient de sortir un album due vous pouvez retrouvez sur le site). Le morceau est speed, agressif, la guitare électrique et la batterie bien présente. Le chant rappé donne un rythme très enlevé, urbain. J’adore ce morceau.

Anger me fait beaucoup penser à Prodigy, Omen notamment. Les sonorités sont très industrielles et on a un chant très rock avec des sonorités rock derrière du fait des arrangements guitare. C’est sans doute dû au fait que Kenta Koie, le chanteur de Crossfaith (un groupe d’électro métal japonais) vient chanter sur ce morceau et qu’ils se sont fait connaître pour leur reprise d’Omen de Prodigy justement.

Push The Line est plus ancré électro pop. Un électro pop beaucoup plus speed que la norme, les sonorités là aussi sont très urbaines et donnent une dimension très rugueuse à ce morceau dont le chant est assuré par Charlie Rhymes, un chanteur de pop anglaise.

Conclusion :

Un album très cohérent, vif et puissant. Un peu comme leurs textes qui montrent une colère et tournent autour de la guerre et de la condition de l’homme face à ce fléau, le refus de se laisser embrigader par exemple (sur Run You). Les arrangements et les sonorités rock ressemblent à Prodigy mais ils savent garder leur patte, notamment avec les invités sur l’album qui donnent un souffle aux morceaux très original parfois (comme No Respect avec le rappeur anglais Ghetts).

A écouter en soirée pour faire pogoter les amis. A éviter en voiture, on a vite tendance à appuyer sur l’accélérateur avec le beat (rythme électro) très rapide et c’est fortement déconseillé.

Deezer : http://www.deezer.com/album/12152174?utm_source=deezer&utm_content=album-12152174&utm_term=7126184_1457297595&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/6TJWxkveOe61bO7PCfmFwI

Facebook : https://www.facebook.com/theqemists/?fref=ts

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire