Tremonti / A Dying Machine

Mark Tremonti est guitariste de Creed et d’Alter Bridge. Mais en parallèle, c’est aussi le chanteur, compositeur et guitariste du groupe métal Tremonti. Il signe aujourd’hui son 4ème album, A Dying Machine. Un concept album mis en scène comme un film. En place.. Action!

On lance la machine à toute vitesse, chant mélodique et clair, riff haut et plein d’espoir en avant. Bringer Of War commence l’histoire par le soulèvement d’un homme contre sa condition : le briseur de chaînes.

J’adore le morceau éponyme A Dying Machine (si je dis éponyme normalement j’ai pas besoin d’écrire le titre vu que ça veut dire que ça porte le nom de l’album mais ce site est pour tout public) car il dégage une énergie considérable me rappelant la densité des morceaux de Creed. Normal vu que c’est aussi Mark Tremonti qui les écrivait.
L’histoire avance avec le rapprochement des machines et des hommes, du non être des machines par rapport à l’Homme et sa conscience, ses émotions.

A travers l’album, on suit le protagoniste et l’histoire parfois cherchant à fédérer, trouver le courage d’aller plus loin comme dans Trust, ou lors d’une bataille sanglante et violente avec Throw Them To The Lions.
On s’y croirait et la voix de Mark Tremonti s’y prête tout particulièrement.

Les cordes magnifiques de The First The Last basculent un peu dans le rock FM sur le refrain mais ça fonctionne tellement bien, et ça rappelle Creed, qu’on ferme les yeux et on profite.

Et puis A Lot Like Sin vient contrebalancer avec un riff de guitare tranchant et un rythme de batterie puissant. J’adore.

Found clôture l’album sur des notes obscures de percussions et de synthés très lentes. Cet instrumental est là comme générique de fin, mystérieux, froid, chirurgical.

Conclusion :

Une belle réussite de la part de Monsieur Tremonti qui arrive à redonner goût au concept album avec A Dying Machine à un metalleux comme moi qui en avait un peu soupé. Il a réussi à retranscrire l’ambiance que l’on peut retrouver dans les films S.F. ou thrillers.

Une belle orchestration, des riffs de malades, rien a redire si ce n’est encore !!!

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/59717512

Spotify : https://open.spotify.com/album/1PPIyGzGqBbktx1w5dpKnz?si=p6TzrokMTqundvIjleGJyg

Facebook : https://www.facebook.com/TremontiProject/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.