Waykopp / Wake Up

Waykopp est un trio de punk-rock  formé en 2013 à Pau autour de Jon (Guitare/Chant), Lord M (Basse/Chœurs) et Président GG (Batterie). Inspirés par les grands noms de la vague punk-rock des années 90 (tels que Weezer, Green Day ou encore Blink 182), nos éternels adolescents revendiquent une musique accessible, directe et accrocheuse. Voyons donc leur premier EP : Wake Up.

Une chose est sûre, Wake UP a pour but de réveiller et faire danser le public de façon bon esprit.

Me And I est un pur morceau rock festif. On est dans l’esprit Weezer, rock californien. La présence très forte de la basse et de la batterie comme base essentielle rythmique en témoigne ; la guitare étant là pour apporter des harmoniques en plus de la rythmique.

Jon chante avec une voix calme et joyeuse, pleine de vie. C’est un morceau très festif.

With You représente un peu plus l’esprit punk rock des années 90. Le morceau reste très festif, gentil, feel good. La mélodie est accrocheuse, pêchue et facilement enregistrable dans l’esprit.

Un truc me gêne un peu cependant, surtout sur California : c’est la sonorité du groupe volontairement vintage. A l’heure des arrangements à outrance, c’est un parti pris que de garder un son brut, surtout pour le punk rock. Mais j’aurai aimé, personnellement, un son un peu plus propre, voir plus puissant. L’énergie dégagée n’est pas retranscrite autant qu’elle pourrait l’être. Notamment sur la dernière moitié de California où le groupe accélère et balance un riff très énergique et pêchu.

Wake Up commence avec une sonorité de guitare aigue qui laisse vite place à la basse et la batterie qui se lance dans une rythmique endiablée qui m’a fait penser à Blink 182 de la belle époque (début 2000). L’esprit punk demeure, même si le but est avant tout de faire bouger les gens, de faire la fête dans le bon esprit avec une énergie très positive.

Aliens continue et finit la lancée du rock californien énergique et feel good. On se croirait sur les plages californiennes, faisant du beach volley ou encore en voiture, capote ouverte, cheveux au vent. Tout rappelle la bonne époque du rock californien, y compris la chanson cachée (comme au bon vieux temps).

Conclusion :

Un album bon esprit, positif et énergique. Le son est le seul bémol que je pose à ce premier jet de Waykopp qui, je l’espère, continueront sur cette lancée pour nous produire un album complet et pêchu, plein de vie. C’est un groupe de live, je pense à en juger par les videos.

Deezer : non disponible

Spotify : non disponible

Facebook : https://www.facebook.com/waykopp/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire