Weezer / Black Album

Weezer, le groupe rock américain est connu pour son rock festif, joyeux, un peu décalé et ces noms d’albums souvent portés par des couleurs (Green Album, Red Album, Blue Album). C’est donc sans surprise que sort le Black Album. Après Metallica, Weezer.

Pour ce Black Album, Rivers Cuomo (le chanteur et guitariste) et Weezer a travaillé différemment. Toutes les morceaux ont d’abord été composé au piano, les musiciens n’ont pas hésité à échangé leurs instruments. Le but : créer une nouvelle dynamique sur cet album.
Il faut dire que depuis le Red Album (2015), j’étais toujours un peu resté sur ma faim. Sans être mauvais, les albums qui ont suivis manquaient de hits, de morceaux qui sortaient du lot.

Mais le Black Album n’a rien à voir. Un son plus dense, une énergie plus funky, plus pop aussi peut être.

Dès Zombie Bastards, mon coeur bascule. Le voilà le hit!! Le morceau que j’attendais de Weezer depuis 2015. Un rythme entraînant, un refrain dansant, des paroles délirantes sur fond de pop très moderne avec des arrangements (cris du public en arrière plan) énormes.
Et la voix de Rivers Cuomo toujours aussi belle et rassurante.
C’est bien simple, je l’écoute en boucle depuis ce matin.

Weezer, c’est aussi de très belles ballades. Et dans ce cadre, le jeu au piano dans la composition comme dans la mélodie est toujours de bon aloi. High As A Kite est planante à souhait avec les arrangements trompettes qui montent en même temps que le chant, le pont à la guitare électrique.
Je retrouve le charme de Weezer à leurs débuts et en même temps il y a une grande originalité dans leur son qui rend cet album unique.

Comme le très frais Living L.A. au riff joué à la guitare électro acoustique là où ils auraient mis direct l’electrique il y a encore un an. Ça donne un côté très solaire tout en gardant une certaine douceur.

Je ne me peux m’empêcher de chanter à tue tête I’m Just Being Honest. Deuxième tube pour moi de l’album. On reprend le style Weezer avec un jeu très leger, la voix de Rivers Cuomo en avant. Le riff simple entre en tête et le refrain est tellement facile à retenir qu’on le chante en dandinant de la tête comme un….fan de Weezer.

On trouve aussi des morceaux plus extra-terrestres comme Byzantine à la mélodie 70’s ou à l’inverse California Snow et son esprit electro-hip-hop très puissant.
Ce dernier, aussi bizarre que cela puisse paraître me plaît beaucoup grâce là encore au refrain entêtant.

Conclusion :

Enfin!!! Enfin un album de Weezer qui sort des sentiers battus et sort des morceaux superbes. Après le Blue Album, le Red Album, le Black Album est un album à avoir chez soi.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/88629512

Spotify : https://open.spotify.com/album/49cHEhh4pSeWvV0HW3OYo6?si=9Xg8HTZaRuWwszuQ1HWD0A

Facebook : https://www.facebook.com/weezer/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.