Wild Child / Expectations

Wild Child est un groupe de rock indie texan. Pour leur 4ème album, Expectations, le duo Alexander Beggins et Kelsey Wilson ont voulu sortir de leur zone de confort et entreprendre un voyage à travers le monde pour enregistrer et coopérer avec de nombreux artistes et ainsi créer un album original. Original ou génial ?

Ainsi le groupe a été en Europe et traversé les U.S.A. pour collaborer avec des producteurs, musiciens et ingénieurs tel que Chris Walla, Scott McMicken, Max Frost ou encore Adrian Quesada. Et j’en oublie.

Cela donne un album très travaillé.

Alex sonne très frais. Entre duo vocal homme/femme à la limite du rock hippie des 70’s et mélodie à la guitare et batterie surfant sur quelque chose hawaïen, très solaire ; le groupe explore, se promène aux travers des mélanges musicaux.

Le duo vocal de Wild Child nous prend par la main tout au long de l’album, ensemble ou séparément et l’on a l’impression de suivre un voyage initiatique, presqu’onirique : leur voyage.

Que ce soit la très belle ballade Eggshells accompagnée par les cordes du violon ou Follow Me et ces notes de pianos traînantes, l’esprit s’évade sur le son de leur musique.

Personnellement j’ai adoré Back & Forth, esprit jazz/soul avec une très belle mise en avant de la chanteuse Kelsey Wilson et une mélodie très groovy.

Idem pour Sinking Ship et ce duo guitare classique/voix est superbe. La voix est prenante et la mélodie d’une douceur apaisante. C’est pour moi le single de l’album.

Les arrangements sont très travaillés car sur chaque morceau, un instrument ou plusieurs apportent une dimension à la mélodie très agréable : Break You Down et sa batterie avec les trompettes qui interviennent à mi-parcours, My Town qui commence comme un rock à la sauce Amy Whinehouse pour ensuite plonger dans un nuage cotonneux de tendresse au banjo avec en toile de fond des notes aériennes de guitare à la The Cardigans et finalement monter en puissance sur le refrain.

Conclusion :

Un très bel album, complexe, pleins de subtilités que l’on n’entend pas à la première écoute. La voix est chaude et réconfortante.
Le son est très travaillé entre modernisme et old school avec des parties qui sonnent live.
C’est agréable par cet hiver froid de se réchauffer avec Wild Child.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/50914092

Spotify : https://open.spotify.com/album/0Q24JGb3167ku2BDnde0N0?si=34aLbiutRf6WWJwlvZXgSQ

Facebook : https://www.facebook.com/wildchildsounds/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire