Backtrack Lane / In Fine

Backtrack Lane est un groupe de rock parisien. Le groupe est la réunion de deux fratries : les frères Gatti à la basse/chant et à la guitare et les frères Crestey à la guitare solo et batterie. Ces quatre amis sortent un EP après un premier album déjà très bon. Le rock coule dans leur veine et In Fine en est la preuve.

Fifteen Minutes envoit direct du bois. Un riff de basse rapide et propre, une mélodie efficace et énergique et une voix percutante sans être aggressive. On se retrouve sur un morceau à la Foo Fighters avec un petit côté old school par l’ajout des orgues en arrière plan de manière très ponctuels, sur le refrain.

C’est le premier morceau et mon morceau préféré. Il donne direct une pêche d’enfer et la montée en puissance sur le pont de fin de morceau (c’est un passage refrain couplet ou refrain refrain pendant le morceau par un changement de rythme pour mieux relancer le morceau en général).

Underground se veut plus rock stoner. Le riff de guitare à la saturation dégueulasse et les choeurs faisant “youhouhou” donnent une bonne vibe, un morceau très festif. Là aussi, on retrouve l’énergie du premier morceau, énergie qui se déploie complètement grâce au petit solo de guitare très sympa.

Perfect Motion continue dans le même esprit, feel good. L’énergie est présente, le riff de guitare est toujours aussi efficace, surtout sur le refrain où on trouve même une certaine percussion aidée par la basse et la batterie.

Breaking The Rules paraît intégrer une certaine colère au morceau. Je le vois comme çà surtout par le changement de voix du chanteur sur les couplets. Cette colère tombe un peu à plat. Le riff est sympa sur le couplet mais, je trouve, tombe un peu dans la pop sur le refrain ce qui rend le morceau un peu guimauve. Je trouve que le morceau perd en énergie à cause de çà. Peut être avec une saturation un peu plus incisive sur le refrain ou un son plus dense…

Stray m’a carrément fait penser à Red Hot Chili Peppers. Un riff très sautillant, un bon groove très sympa, un peu fusion. Le passage son clair avec la dominance de la basse sur le couplet et la saturation des deux guitares qui prennent le pas sur le refrain est très pêchu. Le morceau doit prendre encore plus d’ampleur en live, on sent que c’est un morceau fait pour çà (surtout avec le lacher prise de fin de morceau).

l’EP se termine avec After The Rain. Un morceau plein d’énergie là encore. Là encore, un morceau fait pour le live. Le riff est puissant, la basse claque bien et le morceau est terriblement efficace, n’hésitant pas à monter en puissance, pour redescendre tranquillement (avec quelques notes de pianos) et repartir aussitôt dans une explosion musicale.

Conclusion :

Un très bel EP. Backtrack Lane confirme avec ces 6 titres que la scène rock française a de beaux jours devant elle et qu’il faudra compter sur ces 4 mecs. Un esprit rock, une énergie très forte qui prend toute son ampleur en live, je pense.

A écouter entre potes chevelus avec de la bière et surtout à voir en live pour profiter pleinement de la musicalité des morceaux.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/39787161?utm_source=deezer&utm_content=album-39787161&utm_term=7126184_1495577300&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/3mqPf6vZDxFGnfCb482Q6e

Facebook : https://www.facebook.com/Backtrack-Lane-143002764878/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire