Bad Wolves / Disobey

Bad Wolves est le regroupement métalcore de plusieurs musiciens venant de groupes différents. Le quintet américain exprime toute la colère, la tristesse et la frustration d’une génération qui veut être acteur plutôt que passif. Disobey est leur premier album et pas des moindres.

Tommy Vext au chant (ex Divine Heresy et Snot), John Boecklin à la batterie (ex Devildriver),  Doc Coyle à la guitare solo (ex God Forbid), Kyle Konkiel à la basse (ex In This Moment) et Chris Cain à la guitare rythmique  (ex Bury Your Dead).

Officer Down envoie du lourd. Au menu : gros son et riff tranchant sur fond de double pédale de batterie  et de son ronflant de basse surpuissante avec en dessert une alternance chant clair/chant hurlé très entraînant et un solo de guitare superbe.
On est sur un morceau à la Machine Head.

Et ça continue dans l’effusion d’énergie et de riffs puissants avec Learn To Live, No Masters.

A chaque fois on observe un rôle dominant de la base rythmique basse/batterie qui envoie du lourd. Ce sont les pelleteuses qui préparent le terrain pour l’arrivée des guitares et du chant.

J’en viens au morceau qui les a fait connaître sur la toile : la reprise Zombie de The Cranberries.
Le groupe reprend la tristesse du morceau avec un chant clair et une partie au piano de premier ordre. Mais ils prennent aussi vite le morceau à leur compte en insuflant cet esprit métal avec un son de guitare saturé très dense. Juste magnifique.

Ce morceau est comme un souffle avant de reprendre les hostilités puisque c’est le morceau le moins énervé de l’album.
L’énergie dégagé par l’ensemble du groupe est très impressionnant.
Et il y a aussi un gros travail technique, ce n’est pas qu’une débauche de colère.

En témoigne l’intro de Better The Devil et la mélodie perchée et envoûtante de la guitare pleines d’harmoniques.
Ou Jesus Slave et le jeu de double pédale d’intro très rapide avec l’accord entre les musiciens qui se suivent au cordeau pour une mélodie syncopée très intéressante.

Hear Me Now est une très jolie ballade mais je dois dire que j’aurai aimé avoir la version avec le duo Bad Wolves / Diamante où les deux voix créent une intensité dans le morceau beaucoup plus sympa.
Il faudra donc écouter les deux pour vous faire votre opinion.

Conclusion :

Un album tout en énergie, technique et force. Que du bon pour ce premier album, Disobey, qui met déjà la barre très haut pour l’avenir.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/57988962

Spotify : https://open.spotify.com/album/1bwMg02CE6PidDfOUPamtd?si=JhyatkfDShm4gU7-J8I13Q

Facebook : https://www.facebook.com/badwolvesofficial/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.