Black Stone Cherry / Family Tree

Black Stone Cherry est un groupe de métal sudiste. Le 6éme album, Family Tree, autoréalisé par les membres du groupe est le moyen de revenir sur les influences qui ont fait Black Stone Cherry. Des compositions originales aux sonorités rock sudiste américain comme ils disent eux-mêmes.

On retrouve donc une partie du charme de Black Stone Cherry avec la voix de Chris Robertson, énergique et charismatique, une basse très présente et des notes hautes de guitares.

Bad Habbit lance les hostilités avec un rock très énergique. Le son est épuré, les changements de rythmes sont légions avec un pont presque métal au riff bien lourd et au solo magnifique.
On sort quand même du traditionnel Black Stone Cherry car le son est moins ronflant que sur les albums précédents.

Vous reconnaîtrez l’hommage à ZZ-Top sur Burnin‘ avec un phrasé de chant et une guitare solo aux mêmes tonalités.
Ce morceau est un veritable hit, reprenant la force des riffs du groupe légendaire avec l’énergie des Black Stone Cherry.

Quelques percussions et le moteur s’emballe sur Carry Me On Down The Road avec un blues  rock sympa même si on tire un peu sur le rock FM sur les refrains (choeur et riff un peu vintage année 80 qui rappelle les groupes rock qui passaient sur les radios FM à la même époque). A retenir le solo, énorme.

On sent d’ailleurs l’influence du rock FM sur d’autres morceaux comme Southern Fried Saturday Night avec la talk box (guitare raccordée au micro pour déformer la voix aux sons des notes de guitare) rappelant les grandes heures de Bon Jovi.

On bascule sur un blues rock très traditionnel avec chant/orgue en intro et bottleneck sur la guitare en couplet/refrain avec un très beau, bien que déroutant, My Last Breath.

Un très bon James Brown (c’est le nom du morceau) énergique et groovy à souhait avec une batterie qui envoie grave.

Re percu pour un pur moment de rock où le guitariste soliste (Chris Robertson, chanteur et guitariste) parsème le morceau de quelques notes volatiles avec You Got The Blues.
Le fils de Chris, âgé de 5 ans participe aux choeurs sur ce morceau (en arrière plan).

Conclusion :

Là où le son blues était mise en avant par un énorme son de basse et une belle saturation sur Kentucky (album précédent), Black Stone Cherry va vers une musique alternant blues-rock sudiste type ZZ Top et rock type Bon Jovi ou Cream. La raison vient de l’influence de ces 2 tendances dans l’esprit des musiciens. Le son est toujours puissant, pêchu et moderne, les mélodies toujours efficaces. Mais il me manque quelque chose : l’énergie et le côté rentre dedans de la basse.
Une belle parenthèse mais en deçà de Kentucky (chronique ici) qui est pour moi la référence pour le groupe.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/60730102

Spotify : https://open.spotify.com/album/5BAE0RUCUKJvkrHSqEWpBa?si=pM4ec68zRvu7yaBM4kWu3Q

Facebook : https://www.facebook.com/blackstonecherry/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.