Chapelier Fou / Muance

Après avoir intégrer des instruments lors d’un live, Chapelier Fou décide d’aller plus loin et d’installer tout un univers où se mélangent vrais instruments et électro. C’est le concept de Muance. Entre mutation et nuance, l’album évolue sans changer.

Cet esprit installé il y a longtemps par Jean Michel Jarre revient plus moderne avec Chapelier Fou.
Tout cet album joue sur le concept de la métamorphose. Métamorphose de la musique, des instruments et de l’état d’esprit de l’auditeur.

Philemon et son beat répétitif accouplé aux notes de violons aériens et classiques nous transportent dans un songe féerique.

Tout se joue sur la musicalité des morceaux électro avec de temps en temps une mélodie un peu funk comme sur Oracle avec des arrangements très électro et quelques notes de pianos ou de trompettes pour installer une présence humaine à ce morceau.

Chapelier Fou varie les apports instrumentaux au fil de l’album comme les cordes (guitare et violons) ou instruments à vents (trompettes et cors) mais garde toujours une constante : l’esprit féerique et harmonieux de l’album tend peu à peu vers une tristesse relative. Entre joie et tristesse, bonheur et mélancolie.

La premiere partie de l’album fait la part belle à la joie. S’ensuit la tristesse. Notamment Guillotine et sa mélodie dérangeante, les cordes dissonantes puis tristes jouent plus dans le registre du cauchemar montant peu à peu jusqu’à la scène finale où le monstre sort du placard.
Où encore les Octaves Brisées et le tempo rappelant le temps marqué, immuable.

Heureusement des morceaux comme Temps Utile aux airs de musiques tziganes nous remontent dans une pensée plus volatile et joyeuse.

Conclusion :

Ce qu’on appelait avant electronica devient un vrai versant de la musique électro. Entre humanité de la musique et intelligence artificielle de l’électro, Chapelier Fou nous entraîne dans son album de belle manière. En douceur et avec une complexité somme toute relative. Car même si l’on n’entend pas la moitié du travail de l’artiste, l’ensemble est beau.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/42467421

Spotify : https://open.spotify.com/artist/60GLWP7xFH3OoN5XGpLBsd

Facebook : https://www.facebook.com/chapelierfou/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire