From Ashes To New / The Future

From Ashes To New est un jeune groupe de néo-metal  (ou nu-metal comme on veut) américain. Jeune groupe et pourtant, pas moins d’un album sorti et déjà la composition totale du groupe change. Seul Matt Brandyberry reste. Le second album, The Future est là pour confirmer avec une nouvelle équipe.

On est sur du néo-metal. Un chant rappé, un chant rock et un gros son compressé.
Si Linkin Park était encore là et faisait toujours du métal, j’aurai crié au plagiat.

C’est d’ailleurs peut être la raison du nom du groupe : des cendres au renouveau. Linkin Park et le néo-metal ont disparu ou passé de mode et le groupe est là pour remettre le couvert avec une énergie nouvelle.

On retrouve tout ce qui a plu aux fans du genre et du groupe précédemment cité : de l’énergie, des riffs agressifs et une fusion entre le rock et le rap.
A cela ajouté quelques arrangements très modernes et cela donne une musique très sympa.

Crazy est du pur Linkin Park : partie chant clair puis chant rap avant une explosion contenue sur le refrain  (en cause la compression du son qui donne un son lourd mais très retenu).
C’est aussi un morceau qui peut être facilement radio-diffusable.

C’est vrai que j’ai fais partie de cette génération d’adulescent pogotant sur le néo métal et je retrouve ce que j’aimais dans ce style avec Broken par exemple où le flow, phrasé rapide rappé, donne une énergie urbaine au morceau avant de lacher les chevaux avec les saturations de guitares en tête.

Après, il y a des compositions un peu plus osé comme Gone Forever qui rentre plus dans un métal énergique mais délaisse un peu le chant rap (hormis sur le pont où le flow intervient) pour un cri plus hargneux et une mélodie qui va de la ballade vers une explosion colérique.

Ou Enemy, son intro au piano et voix ultra filtré pour ensuite exploser avec l’arrivée des guitares électriques est original.

J’ai quand même un petit coup de coeur pour The Future à l’ambiance très froide et plus lente avec les choeurs d’enfants et le flow très bien foutu.

Conclusion :

C’est un album sympa. Il serait sorti en 2006 et on aurait crié au génie. Là, on ressent la très grosse patte de Linkin Park dans la composition et on peut se dire que l’originalité n’est pas au rendez-vous.
L’album est très agréable pour le fan de néo-metal qui y trouvera son compte et beaucoup de plaisir.
Ceux qui n’aimaient pas le genre où l’ont survolé  quand c’était tendance passeront leur chemin.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/56228452

Spotify : https://open.spotify.com/album/6GZ97OMabP41rOzXqzTROC?si=g_sWXom2TJiNlDdUgHmgDg

Facebook : https://www.facebook.com/FromAshesToNew/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.