Homa / Homa

Alexandre Barberon est Homa. De parents français vivants à New York, ce virtuose du piano évolue peu à peu vers l’électro pop. Son premier album éponyme Homa veut placer son son et son univers.


Almost All Or Nothing résonne comme un mélange de Kavinsky et de Daft Punk, l’un par l’ambiance et les synthés de second plan, l’autre par les synthés de tête et notamment le pont final couplet refrain avec ces notes hautes.

On revient aux origines du pianiste avec un titre, Follow Me, plus classique dans la composition avec un piano/voix très touchant.

Ces apartés pianistiques mettent en valeur sa qualité de musicien et apportent une autre vision, plus pop, de ce qu’est Homa.

O Lord commence par quelques notes de pianos, une ballade pleine de tendresse avec un soupçon de mélancolie.
Puis les arrangements interviennent : un synthé accentuant la mélancolie et un beat très lent pour une très jolie chanson.

The Taste Of Old Times est un peu trop lent et répétitif pour moi. Le morceau aurait mérité d’être nuancé, le rendant moins plat.

One Day, sa mélodie digne de Disney, son sifflement et ces petits oiseaux ne m’a pas touché. Un peu trop shamallow à mon goût.

Conclusion :

Un environnement très doux, agréable. Pour un premier jet, Homa veut surtout montrer de quoi il est capable et installer un univers très bienveillant.
Il ne lui reste plus qu’à confirmer sur scène et avec son prochain album.
Le début est prometteur.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/59142632

Spotify : https://open.spotify.com/album/319LRgpVwBg8VBkk3feHDl?si=zMliXBGbR1WA0RWpLQyTxA

Facebook : https://www.facebook.com/homa.music.official/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire