Noa / Letters To Bach

Noa est une chanteuse israélo américaine de pop,jazz, diverses en fait. Avec Gil Dor, son acolyte et guitariste, elle voue une affection pour Johann Sebastian Bach, musicien et compositeurn classique. Ils décident tout deux de faire un album hommage à sa musique en la détournant dans Letters To Bach. Produit par Quincy Jones s’il vous plait.

Quand la musique classique se joint avec des textes originaux de Noa, cela donne des compositions originales, très originales même.
A tel point que Noa a eut l’opportunité de chanter quelques uns de ces textes devant 3 papes différents et au Vatican.

Les notes de guitare reprenant le Brandenburg Concerto N°3 sur Vertigo ou le 1er prelude au violon de Bach sur Ave Maria.
Le chant ressemble plus à de l’opéra ou du théâtre avec une voix tenant facilement les notes hautes. C’est magnifique et très original.
La plupart des paroles n’ont rien à voir avec la religion, parlant du feminisme, de la technologie, de l’euthanasie, de l’amour ou de la parentalité. Des textes modernes, des arrangements modernes sur des compositions classiques.

No, Baby ressemble même à un scat très jazzy avec un phrasé très rapide et fluide.

Mars et son chant syncopé reprend là aussi certains aspects du jazz avec un chant ayant son propre rythme, très original.

Ave Maria et le prélude ralenti au maximum donne une ballade très douce, chaude, proche d’un chant gospel. Mon coup de coeur.

Conclusion :

Noa avec la participation de Gil Dor, à la guitare, livre un hommage à Johann Sebastian Bach d’une originalité et d’une modernité incroyable. Entre pop, classique et jazz.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/86083312

Spotify : https://open.spotify.com/album/0rFITusCRMYJybHXnDu3f4?si=mwSFEYOlQ-6iwtfyrBReag

Facebook : https://www.facebook.com/AchinoamNini/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.