PVRIS / All We Know Of Heaven, All We Need Of Hell

PVRIS est un groupe américain d’électro-rock. Le groupe s’est très vite fait connaître aux USA et en Angleterre en vendant presque 100.000 albums de leur premier album : White Noise et a été écouté près de 130 millions de fois sur Spotify. Aujourd’hui le trio sort son deuxième album : All We Know Of Heaven, All We Need Of Hell.

Le groupe s’est lancé en 2012 dans le Massachussetts autour de trois membres : Lyndsey “Lynn Gunn” Gunnulfsen (chanteuse et guitare rythmique), Alex Babinski (guitare solo et synthé) et Brian Mac Donald (basse et synthé). Le groupe utilise les services de Chris Kamrada pour la batterie en studio mais ne participe pas aux tournées et ne fait pas partie officiellement du groupe.

La prédominance du groupe se fait donc par la voix et les riffs de guitares. Les arrangements synthés typés électro créent la densité et l’ambiance essentielles aux morceaux.

Voyons l’album maintenant :
Heaven est une très belle ballade. La voix magnifique de Lynn Gunn montant facilement dans les hauteurs avec douceur et la mélodie ennivrante m’ont tout de suite accroché.

Le morceau est lent et on entre facilement dans l’univers du groupe, très onirique je trouve.

Anyone Else monte un peu plus dans l’énergique avec des arrangements électro pour donner une plus grande densité au morceau. La voix toujours aussi douce de la chanteuse nous attire dans l’univers très fantasmé du groupe. L’énergie monte au fur et à mesure des refrains dans un esprit électro rock très agréable et pêchu.
On finit sur quelques notes furtives pour retomber dans nos songes.

On bascule dans un rêve plus tropical avec Same Soul. L’esprit rock est toujours là notamment sur le refrain alors que l’on se retrouve sur une plage de sable blanc et la mer bleue sur les couplets. La douceur et la beauté du riff de guitare nous apaise avant la montée du refrain.
Je me prends à fermer les yeux et à me laisser aller au fil de la musique à mes rêves.

On entre ensuite dans un rock plus énergique avec No Mercy. Le couplet est énergique et rock, la batterre marquant le tempo rapide et le refrain sort une saturation de guitare et des arrangements denses avec une voix colérique de Lynn Gunn. On sent comme une influence métal, du style Lacuna Coil, dans ce morceau.

On finit avec Nola1, un morceau un peu en deçà du reste de l’album. Le morceau typé un peu trop pop (Rihanna) ne m’a pas touché et faisait tâche, à mon sens, avec le reste de l’album.
Conclusion :

Excepté Nola1, un album très très bon nous transportant dans un rêve tout au long de l’album. Tantôt doux, tantôt énergique voir même colérique. Les mélodies et la voix sont très travaillés et on écoute tout l’album très facilement et avec plaisir.

Pour l’acheter :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire