RAC / EGO

André Allen Anjos plus connu sous le nom de RAC (Remix Artist Collective) est un DJ américain qui anime ces projets de façon très personnels. Avec ce nouvel album EGO, il a prit part à la composition des paroles et des musiques, pour ne pas se contenter d’un remix original et s’est entouré de nombreux artistes de talents tels que Rivers Cuomo (chanteur de Weezer) ou Alice MK (chanteuse de pop indé). Un projet atypique ou l’électro se met au service de l’artiste.

RAC a annoncé que cet album était sans doute l’album le plus abouti depuis le début de sa carrière et a ajouté qu’il durait 60 minutes et qu’il fallait l’écouter comme un concept album, “en une seule scéance” sous entendu scéance d’écoute.

Je vais pourtant m’arrêter sur mes coups de coeur dans l’album et déroger à cette règle.

Il faut dire que j’ai été emballé par cet album grâce au morceau I Still Wanna Know avec Rivers Cuomo (le chanteur de Weezer). La mélodie au synthé et le rythme donne un esprit rock très vintage et hyper entraînant. On pourrait presque croire à une musique de film. Et la voix de Rivers Cuomo est, pour moi, un délice. Le morceau est terriblement chaud, coloré, solaire. On a envie de prendre sa voiture et de rouler cheveux au vent. Le solo de guitare, c’est du bonus mais çà ajoute vraiment à la bonne vibe du morceau. C’est mon coup de coeur, d’entrée de jeu sur cet album.

No One Has To Know ensuite avec la participation de Joywave (le groupe de rock new-yorkais). Ce morceau conserve cet esprit solaire mais avec une différence : il a un côté un peu plus posé, plus lent. Les sonorités électro me font penser aux jeux vidéos des années 80, des sonorités très industrielles, très mécaniques. Cela s’ajoute à une mélodie de guitare très douce, chaude là aussi et une voix calme, posée, sereine de Daniel Armbruster (chanteur de Joywave).

The Beautiful Game avec St Lucia (groupe d’électro pop sud-africain) donne une patate d’enfer. L’esprit est très positif, la voix de Jean-Philip Grobler (chanteur de St Lucia) est joyeuse et communicative. L’esprit est très festif et on a très vite envie de danser sur cette mélodie simple mais efficace à base de synthé (son qui fait penser à quelqu’un qui tape sur des tuyaux) et de guitare électrique en son clair. Le choeur de Patti Beranek (choeur, synthé et percu dans St Lucia), très discret, apporte un truc sympa, un petit plus.

On ressent bien la culture sud-africaine dans ce morceau notamment par la profusion de beat rappelant des percussions.

Heartbreak Summer avec la participation de K Flay (chanteuse de hip/hop et de rock indé) s’installe dans un esprit un peu garage rock. La voix est éraillée, un peu nonchalante, presque lassée. On a une rythmique solide et forte avec une mélodie très sympa, un peu sautillante basé principalement sur des synthés aux notes aériennes et longues.

Pour finir, j’aime beaucoup la voix d’Alice MK sur Find A Way. Là encore, on a un morceau très solaire, volonté de RAC sans doute, avec un véritable optimisme dans la voix de la chanteuse. Le morceau est doux et beau.

Conclusion :

Je me suis arrêté sur 5 morceaux sur 14 mais j’aurai pu allonger la liste.

Que dire de End et ces notes de guitare éparses, tantôt formant une mélodie représentant un épilogue à l’album, tantôt installant juste une saturation traînant dans le vide. Je suppose que Rivers Cuomo n’y est pas étranger non plus.

Certains morceaux m’ont moins parlé que d’autres mais l’ensemble est très cohérent et avec une volonté globale sur l’album : garder un esprit optimiste, très solaire.

C’est très beau et c’est très bon. RAC a su prendre le meilleur des artistes avec lesquels il a travaillé pour sortir la substantifique moelle de leur musique et en faire sienne.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/43033771?utm_source=deezer&utm_content=album-43033771&utm_term=7126184_1500417894&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/4soSC3Y3hkAczeDVklfp34

Facebook : https://www.facebook.com/remixartistcollective/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire