Stone Sour / Hydrograd

Stone Sour, le groupe de Corey Taylor (en plus de Slipknot) revient avec un 6ème album : Hydrograd. Après un EP en demi-teinte pour nous faire patienter, le groupe de métal de l’Iowa veut revenir sur le devant de la scène avec un album tout en énergie, l’album le plus énergique d’après le groupe.

Johny Chow, le bassiste, indique que l’album sonne comme le meilleur du rock’n roll pur et se veut dans un esprit proche des Foo Fighters ou Cheap Trick.

On reconnaît tout de suite la voix de Corey Taylor. Dès les premières paroles, sa voix me rappelle pourquoi j’aime ce chanteur : une énergie et un charisme audible.

Taipei Person/Allah Tea balance un riff très mélodique aux guitares, un pur morceau heavy rock punchy. La mélodie est entraînante et le morceau nous emmêne dans un playdoyer pour lutter contre le destin. “Mordre la main qui nous nourrit” : par ces mots Corey Taylor nous incite à nous lever et à rejeter la destinée et à être ce que l’on veut et non ce que l’on doit être.

La basse surpuissante de Knievel Has Landed me plaît énormément. Les couplets sont tout en puissance, dû notamment à cette basse, et m’entraîne dans un esprit très nocturne et froid. La voix de Corey Taylor est posée, la guitare accélère le tempo.

En revanche, le refrain est, je trouve, un peu en dessous du reste. Très Rock FM sur le refrain, le solo de guitare remonte cependant le niveau avec un Christian Martucci en grande forme.

Song#3 est la ballade de l’album. Une histoire d’amour impossible sur fond de guitare saturée. L’esprit est très rock’n roll, un peu vintage même. Le morceau est sympa sans être exceptionnel, on l’écoute sans difficulté mais aussi sans se rappeler vraiment le morceau après. Le clip est assez rigolo parodiant d’ailleurs le style que veut être le morceau.

Je préfère Fabuless. L’esprit est beaucoup plus énergique, puissant. La voix se veut être beaucoup plus pêchue et plus imposante. Le riff de guitare est aussi beaucoup plus incisif. Le refrain surtout impose une énergie proche de la colère, avec une rythmique plus lente, plus saccadée. Le solo, court mais efficace ajoute à cette énergie nouvelle.

Rose Red Violent Blue est le morceau qui m’a fait le plus penser à Foo Fighters. Une mélodie et une rythmique rapide sur le refrain, un esprit très sautillant sur les couplets. Le morceau est très sympa, un peu en dehors des clous, différent du reste de l’album. Mais le refrain est clairement dans l’esprit Foo Fighters, très énergique et punchy. Le morceau et les paroles sont débiles (c’est le sous titre du morceau : cette chanson est débile tout comme moi “this song is dumb so am I”).

Mercy est un morceau sur la revanche d’un homme façe à la vie. “Je ne dois rien à la vie donc je vais la prendre” sous entend je vais profiter de la vie puisqu’elle ne m’a pas aidé, je me suis fais tout seul. Un morceau très rapide avec un solo génial, technique et beau. Beaucoup d’arrangements pour un morceau très punchy et sans doute un des meilleurs de l’album. Les césures (avec les solos de guitares) entre le refrain/couplet m’a fait penser à Pantera.

Whiplash Pants accélère encore. C’est un morceau qui envoit grave, le riff de guitare est simple, hachuré mais terriblement efficace. Les choeurs dénotent un peu je trouve, mais sinon l’énergie est là, clairement là.

Somebody Stole My Eyes est un truck lancé à fond de cale. Un pur morceau métal, à contrario du reste de l’album. Là aussi, je retrouve un peu l’esprit Pantera. Un morceau très rapide, technique et pêchu à souhait avec un refrain qui ralentit le tout avant de reprendre de plus belle la folle lancée en avant.

Conclusion :

C’est un album surprenant. C’est un album très rock’n roll.

Là dessus, Stone Sour ne nous a pas menti. Le groupe exerce un tournant vers un rock énergique plus dans la veine des Foo Fighters. Cependant, ils gardent un pied dans le métal avec une voix puissante pouvant monter facilement dans le guttural avec Corey Taylor. J’ai l’impression que le groupe joue la carte du grand public.

L’album m’a plu, surtout que l’annonce du groupe est en équation avec l’album. Cependant, les fans de Stone Sour pourraient trouver cela un peu radical, perdant cette colère que l’on pouvait trouver sur les précédents albums.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/43547691?utm_source=deezer&utm_content=album-43547691&utm_term=7126184_1499036770&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/4PERSgw7TXqpEZlIVN6zHr

Facebook : https://www.facebook.com/stonesour/?ref=br_rs

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire