Three Days Grace / Outsider

Three Days Grace est un groupe de néo-metal canadien. Parmi les groupes de métal les plus écoutés et téléchargés dans le monde, le groupe continue de travailler sur ces sonorités, d’évoluer sans toucher à l’essence du groupe. Outsider est déjà leur 6ème album et il ne déroge pas à la règle : on avance, on évolue.

Right Left Wrong, qui pourrait être un slogan politique français, joue tout de suite l’ambiance métal futuriste avec un gros son de guitare et une batterie puissante. On se retrouve très vite, grâce au chant clair énergique et énervé avec un morceau dans l’esprit d’un Linkin Park.
Le son est moins compressé cependant ce qui lui donne une dynamique très intéressante.

C’est d’ailleurs un gros travail du groupe : l’ambiance de l’album avec beaucoup de synthés et des arrangements importants pour garder une énergie et un son puissant et apporter ce qui pêche en général dans ce genre d’album : pas de retenu, un son énorme et une énergie faite pour le live.

The Mountain, I Am an Outsider donnent ainsi la totalité de leur potentiel avec des choeurs, une grosse saturation sur les guitares et la basse et un morceau très dense.
L’album et notamment ces deux morceaux parlent de la place de chacun dans le monde.
A l’heure où l’impression est donnée que le monde part dans tous les sens, le groupe et individuellement les musiciens se posent la question de trouver sa place au milieu de tout ça et d’assumer ses choix.

Le groupe s’attache à toujours aller de l’avant et ça se ressent dans l’énergie qu’ils développent au travers des chansons.
Comme Me Against You installant une retenue dans le son des instruments à l’inverse des voix. Le morceau monte en tension comme une bataille psychologique, espérant l’explosion. Je regrette d’ailleurs qu’il n’y ait pas cette explosion des instruments en toute fin, ça aurait envoyer du bois.

J’aime beaucoup Strange Days et le riff de guitare avec cette saturation très grasse et les arrangements électro en arrière plan comme pour accentuer le son de guitare et basse.

En revanche l’intro de Chasing The First Time sonne comme Linkin Park et on retombe (hors la basse surpuissante) sur un son très compressé et amoindri par rapport à l’énergie déployée par le morceau. J’attends plus d’ampleur dans le son et ça n’arrive que partiellement.

J’aime beaucoup l’ambiance noire futuriste très SF (science fiction) des couplets de The Abyss. La tension est pesante et on est tenu en haleine par la batterie qui accélère le tempo et le rythme cardiaque.

Conclusion :

Un album dans la lignée des précédents avec quand même une volonté d’ajouter de la densité à leur son. Les arrangements et synthés créent une ambiance et une énergie très agréable et donne une meilleure idée de ce que peut donner Three Days Grace sur scène. Les fans vont jubiler, les curieux apprécieront.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/58113512

Spotify : https://open.spotify.com/album/3e8KUqPO1wRmwqAxENX38s?si=PGE12ccvQkyP2MW0wzdEkA

Facebook : https://www.facebook.com/threedaysgrace/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire