Tom Morello / The Atlas Underground

Tom Morello fut le guitariste de Rage Against The Machine, d’Audioslave et est le guitariste de Prophets Of Rage. Il multiplie les projets, intervenant sur des morceaux de Primus, de Prodigy, de Serj Tankian ou même de Public Enemy. The Atlas Underground est le premier projet qu’il signe sous son vrai nom. Un album mélangeant tous les univers musicaux.

Battle Sirens ouvre sur une intro à la Red Hot Chili Peppers. Mais très vite, on entre dans la 4ème dimension et le funk laisse place à un electro dub orchestré de main de maître par Knife Party. Mais où est la guitare de Tom Morello? Mystère.

On le retrouve brièvement dans le très dansant Rabbit’s Revenge  de Bassnectar avec un énorme flow de Big Boi et Killer Mike. Mais on est loin du son de sa Harm The Homeless (sa guitare personnalisée au son inimitable).

Il faut attendre le rap de We Don’t Need You avec Vic Mensa pour entendre plus son jeu de guitare sans vraiment le reconnaître enchaînant les riffs sans saveurs.

Ou Find Another Way rappelant l’époque Audioslave. Rappelant seulement car Marcus Mumford n’a pas le talent ni le charisme de Chris Cornell.

J’en suis au point de me demander si je vais aller au bout de l’album.

Le vrai son de Tom Morello avec sa pédale d’effet n’intervient que sur How Long avant de repartir sur un morceau électro dance orchestré par Steve Aoki et McIlrath très sympa.

Seul le riff très Rage Against The Machine de Vigilante Nocturno me rappelle que Tom Morello est bel et bien présent sur cet album.

Et le très bon hard de Roadrunner avec le flow énergique de la chanteuse Leikeli47 n’ayant pas à rougir de Zach de la Rocha. Dommage que ce morceau n’intervienne qu’en toute fin d’album et soit le seul.

Conclusion :

Une effusion de genre musical qui rend confus l’écoute. La dominance est clairement électro et de bonne facture mais où est Tom Morello? Je ne vois pas la valeur ajoutée du musicien dans cet album, même dans certains cas sa participation. Si ce n’était pas Tom Morello, je ne me serais pas arrêté sur l’album.
Un mauvais album de Tom Morello qui n’apporte pas sa touche musicale de façon trop importante à tel point que l’on est en droit de se demander s’il ne se contente pas de mettre en avant les artistes qui sont sur l’album.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/75162722

Spotify : https://open.spotify.com/album/00k6w2zbvMRxiKqABBeh4p?si=KPXyHGJIRG6HiAhH1Dfwfg

Facebook : https://www.facebook.com/TomMorello/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.