Weezer / Pacific Daydream

Weezer, le groupe de rock californien revient avec un nouvel album Pacific Daydream.
Étant fan du groupe et après un White Album sympa sans avoir de morceaux qui sortent du lot, je recherche dans cet album ce qui m’a fait aimer Weezer

A savoir des mélodies un peu folles, de belles ballades et des riffs entraînants, le tout sur des paroles déjantées.

L’album commence avec Mexican Fender. Véritable chanson d’amour où le chanteur au détour d’un magasin de musique rencontre une jeune femme et passe le temps d’un été un bon moment.
Nous aussi commençons par un bon moment : une belle ballade rock comme sait faire Weezer qui est plus dans la ballade fraîche et jeune que dans le pathos.

Il faut savoir que Fender est une marque de guitare americaine. Très vite, pour pouvoir toucher un plus large public, Fender a créé une différenciation entre Fender US et Fender américaine  (par le prix et par la qualité des micros guitares). Ainsi une Fender mexicaine sera souvent moins chère et avec des qualités de micro moins bonnes qu’une américaine.
D’où le titre.

Il fait regarder le clip car on est dans le déjanté façon Weezer :

Rivers Cuomo consacre les Beach Boys par une chanson portant leur nom.
Tout comme Panic At The Disco!, Weezer parle du groupe dans un hommage. A l’heure du hip-hop, Rivers Cuomo se rappelle tout le plaisir d’écouter le groupe de son enfance.

Après un Feels Like Summer très électro pop niais qui contredit totalement le précédent morceau puisqu’il essaye avec ce morceau d’être dans l’air du temps. Raté.

QB Blitz ou le désir d’amour du geek. Morceau très personnel puisque le groupe s’est toujours revendiqué geek, fan de science fiction, de rock et de jeux videos.

Une très belle ballade fraîche, estivale et un peu décalée. J’adore. La mélodie est douce, le riff californien nous transporte en plein été indien avec toujours la voix de Rivers Cuomo reconnaissable entre mille.

La Mancha Screwjob fait très nostalgique. La mélodie est fraîche, pop rock sympa mais on garde un peu de cette nostalgie dans la façon de chanter.

Any Friend Of Diane’s est le morceau qui m’a le plus pris de temps à comprendre. Là encore on parle d’une histoire d’amour perdue. Les paroles sont dans la nostalgie alors que le morceau est très léger et notamment l’apport de la guitare acoustique sur un petit solo m’a énormément plu. Je trouve le morceau très estival et pêchu.

Conclusion :

J’adore Weezer donc je ne serais pas impartial. J’aime tous leurs albums avec deux ou trois albums qui pour moi sortent du lot et Pacific Daydream ne déroge pas à la règle.
Pour ce que je recherchais à travers cet album, je ne suis qu’en partie combler.
Les mélodies sont belles, fraîches et pleines de tendresses. Les riffs sont entraînants mais il manque la petite folie que Weezer pouvait avoir sur Pork And Beans.
Reste un très bel album de Weezer que l’on écoute sur la route, cheveux au vent idéal pour commencer à connaître le groupe.

Pour l’acheter  :

Deezer : http://www.deezer.com/album/50211762

Spotify : https://open.spotify.com/album/3EwfQtjvyRAXsPWAKO5FDP

Facebook : https://www.facebook.com/weezer/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire